Les prothèses ongulaire abîment-elles mes ongles naturels ?

Anne-Cécile R.

C'est une question que l'on s'est toutes posée à un moment donné. Et bien je vais y répondre en toute franchise.

Lorsque la matière (gel, résine, acrygel, vernis semi-permanent) est travaillée dans les "règles de l'art" et déposée correctement, la prothèse n'abîmera pas votre ongle.

Toutefois, si vos faux-ongles venaient à se décoller pour je ne sais quelle raison, c'est cela qui va causer des dommages sur votre ongle naturel.

Pourquoi ?

Tout simplement car une matière qui adhère autant à un ongle n'est pas faite pour s'enlever comme ça, en forçant.

L'ongle est constitué entièrement de kératine morte, en plusieurs couches superposées. Lorsque l'ongle se décolle, il emporte avec lui, l'une de ces nombreuses couches. Attention pas de panique ! Il s'agit de centaines de couches dont on parle et un décollement ne va pas détruire votre ongle s'il se produit une seule fois. Cependant, lorsque cela est répétitif il faut se poser les bonnes questions : est-ce que la matière convient à mon ongle ? est-ce que j'en prends correctement soin ? etc...

J'ai aussi beaucoup entendu cette question "est-ce que mon ongle respire ?". Alors non, il ne respire pas. L'ongle, en lui-même, est totalement innervé car comme mentionné précédemment il n'est composé uniquement que de kératine morte, comme vos cheveux d'ailleurs.

Les seules parties comportant des vaisseaux sanguins et des terminaisons nerveuses sont le lit de l'ongle (partie du dessous de l'ongle) et les pourtours de l'ongles dont les cuticules.

Alors là vous allez me dire mais pourquoi est-il mou lorsque je retire le gel, la résine ou autre ?

Tout simplement car il s'agit de matière occlusive, ni l'air ni l'eau ne peuvent passer entre l'ongle et la matière (sauf si décollement). L'ongle s'hydrate avec l'eau du corps, la transpiration ce qui explique que certaines personnes ont des ongles plus ou moins hydratés comme pour les cheveux et le sébum c'est la même chose. 

Et bien lorsqu'on applique la matière, après avoir déshydraté l'ongle, sinon ça ne tient pas, celle-ci va avoir un effet de serre sur l'ongle. Je m'explique. Entre la matière et l'ongle, va venir s'installer l'hydratation naturelle de l'ongle et cela va stagner. Lorsqu'on retire le faux-ongle celui-ci est mou car il contient trop d'hydratation mais celle-ci va se réguler au contact de l'air libre et l'ongle reprendra donc sa dureté naturelle au bout de quelques heures.

 

C'est aussi une raison pour laquelle il est nécessaire de les entretenir en faisant des remplissages régulièrement afin d'éviter les décollements et les infiltrations.

Dans certains cas, les clientes font des faux-ongles pendant de nombreuses années sans pause et, avec des remplissages réguliers et une dépose adaptée, on retrouve un ongle intact.